/ / /
/

Quelles huiles essentielles contre la gueule de bois ?

Quelles huiles essentielles contre la gueule de bois ?

Écrit par les experts Ooreka
Quelles huiles essentielles contre la gueule de bois ?

La gueule de bois est provoquée par les substances présentes dans l'alcool, qui libèrent des toxines en étant éliminées par le corps.

Ce phénomène peut entraîner des nausées, des maux de tête, une sensation de faiblesse et des maux de ventre. Autrement dit, la gueule de bois.

Soyez rassuré, celle-ci n'est pas une fatalité ! En cas de lendemain de soirée difficile, les huiles essentielles peuvent vous soulager. Le point maintenant.

Aromathérapie : précautions à prendre

Avant toute chose, sachez que l'aromathérapie n'est pas une médecine douce mais une médecine parallèle :

  • Cela signifie qu'elle est différente de la médecine traditionnelle, mais pas forcément plus douce.
  • Il convient notamment de faire très attention lorsqu'on manipule et consomme des huiles essentielles, qui sont des produits extrêmement concentrés et riches en principes actifs.

Dans tous les cas, les conseils dispensés ici ne peuvent se substituer à une consultation chez un médecin ou tout autre thérapeute, si vos symptômes persistent.

Huile essentielle de menthe poivrée

L'huile essentielle de menthe poivrée est un très bon remède contre la gueule de bois : le menthol qu'elle contient lutte contre les maux de tête en activant les récepteurs au froid et au menthol (CMR1).

Il existe plusieurs manières de se l'administrer :

  • déposer une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée sur un sucre ;
  • ou en prendre une goutte dans une cuillère à café d'huile d'olive.

Bon à savoir : vous pouvez également opter pour une préparation bio à base de menthe poivrée, le Cepharom de Pranarôm, très efficace contre les maux de tête. Massez-vous les tempes ainsi que la nuque avec quelques gouttes de cette préparation.

Huile essentielle de basilic contre les ballonnements

Si vous êtes ballonné, optez pour l'huile essentielle de basilic. Faites attention en l'utilisant car elle est puissante et doit être utilisée avec parcimonie :

  • Massez-vous le ventre avec un mélange contenant :
    • deux gouttes d'huile essentielle de basilic ;
    • 50 mL d'huile végétale (olive, amande, etc).
  • Ou mélangez une goutte d'huile essentielle de basilic avec de l'huile d'olive et mettez ce mélange sous votre langue.

Citron et romarin à verbénone pour aider le foie à récupérer

Il faut aider votre foie à se drainer lorsque celui-ci a été très sollicité, ce qui est le cas lors des soirées bien arrosées. L'huile essentielle de romarin verbénone ou de citron remplissent très bien ce rôle.

Pour les prendre :

  • Versez deux gouttes d'huile essentielle de romarin ou de citron sur un sucre, ou dans une cuillère de miel ou d'huile d'olive.
  • En cure, vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe d'eau florale de romarin verbénone à de l'eau minérale, et en boire pendant quelques jours.

Bon à savoir : certaines capsules ou ampoules du commerce sont formulées à base d'huile essentielle ou d'extraits de plantes. Il en existe à base d'huile essentielle de romarin, de livèche et de céleri, qui ont toutes des propriétés drainantes pour l'organisme.

Gueule de bois : quelques conseils supplémentaires

Il est évident que vous ne récupérerez pas entièrement vos capacités en utilisant uniquement des huiles essentielles pour vous soulager. Il vous faudra accompagner ce remède de quelques gestes simples :

  • Mangez très léger, de préférence des aliments faciles à digérer.
  • Buvez beaucoup, de l'eau ou des tisanes.
  • Reposez-vous, cela accélérera la guérison.

Nos autres contenus sur le sujet :



Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides