Sommaire

Originaire d'Australie et de Nouvelle Calédonie, le niaouli est un arbre dont les feuilles sont très utilisées pour la production d'huile essentielle. Les propriétés de cette huile sont nombreuses et sont utilisées traditionnellement en Nouvelle Calédonie depuis de nombreuses années. Découvrez-les dans cette astuce.

Niaouli : botanique

Le niaouli, de nom latin Melaleuca quinquenervia, est un arbre de la famille des Myrtacées qui est aussi celle des eucalyptus. Melaleuca vient du grec « melan » et « leucos » qui signifient respectivement noir et blanc. On lui donne aussi le nom de goménol ou encore d'arbre à peau en référence à son écorce qui s'exfolie en grandes plaques.

Ce sont des arbres de taille moyenne qui peuvent mesurer jusqu'à 25 m de haut sur les terrains marécageux qui leur sont les plus favorables. Ils ont une silhouette tortueuse, des fleurs blanches, rarement jaunes, et des feuilles persistantes très odorantes.

Huile essentielle de niaouli

Production d'huile essentielle de niaouli

L'huile essentielle de niaouli, aussi appelée goménol, a une odeur qui s'approche de celle de l'eucalyptus, arbre de la même famille. Elle est obtenue par la technique de l'entrainement à la vapeur qui donne une huile d'une couleur verte à jaune. Elle est notamment produite à Madagascar, en Australie et en Nouvelle Calédonie.

Propriétés de l'huile essentielle de niaouli

Cette huile essentielle est : stimulante immunitaire ; décongestionnante veineuse et lymphatique, et tonifiante circulatoire ; fébrifuge ; expectorante ; analgésique ; anti-infectieuse (antibactérienne, antivirale, antifongique, antiparasitaire) ; radio-protectrice et régénératrice cutanée.

Huile essentielle de niaouli : usages

Il existe plusieurs méthodes d'administration selon le but recherché :

  • Dans le bain  : contre les inflammations de la peau.
  • En massage :
    • contre les douleurs musculaires, utilisée avec de l'huile essentielle de laurier noble et de l'huile végétale de noyau d'abricot ;
    • contre l'asthme ;
    • contre le zona, utilisée avec de l'huile essentielle de menthe poivrée, de ravintsara et de lavande ;
    • contre l'herpès.
  • En diffusion dans l'air :
    • en hiver lors des épidémies pour purifier l'air, associée à l'huile essentielle d'eucalyptus,
    • contre les insomnies, utilisée avec de l'huile essentielle d'orange douce et de camomille.
  • Par voix orale :
    • contre les angines et maux de gorge, avec de l'huile essentielle de menthe poivrée et du miel,
    • contre les toux sèches, associée à l'huile essentielle de cyprès, d'eucalyptus et de ravintsara.

Huile essentielle de niaouli : recommandations et contre-indications

L'utilisation de cette huile essentielle est déconseillée :

  • aux femmes enceintes ou allaitantes,
  • aux jeunes enfants de moins de 6 ans,
  • sur les muqueuses chez les enfants,
  • pure car elle peut provoquer des irritations cutanées.

Il est conseillé de tester sa tolérance à l'huile essentielle dans le creux du coude avant utilisation. Pour toute utilisation d'huile essentielle, demandez l'avis d'un professionnel de santé.

Autres utilisations de l'arbre de niaouli

Bien que les feuilles de niaouli soient les plus prisées, d'autres parties de l'arbre sont aussi exploitées :

  • Le bois est très utilisé comme charbon de bois et a beaucoup servi en construction navale ou encore comme piquet de clôture.
  • L'écorce sert pour la production d'allumettes et de tuiles pour la construction d'habitat.
  • Les fleurs sont très prisées pour la production de miel.

Le niaouli est aussi très apprécié comme arbre d'ornement. Il s'est adapté au climat de différents pays, on le trouve par exemple à la Réunion. Malheureusement, il est parfois devenu envahissant, comme en Floride.

Pour aller plus loin :