Aromathérapie : administration des huiles essentielles

Écrit par les experts Ooreka

L'absorption d'une huile essentielle par l'organisme peut se faire par usage interne ou par usage externe. Ce sont là, les deux premières indications thérapeutiques qui viennent ensuite se subdiviser selon les cas.

Veillez toujours à utiliser un excipient en usage interne. Dans le cas d'un usage externe, quelques rares huiles essentielles peuvent s'utiliser pures mais il convient de demander l'avis d'un spécialiste en cas de doute. Pour les autres cas, utilisez également un excipient – huile végétale, lotion...

Si vous observez les précautions d'emploi qui s'imposent, les huiles essentielles seront d'une aide thérapeutique précieuse.

Administration des huiles essentielles en usage interne

On peut répertorier, dans cette catégorie :

  • l'absorption par voie orale ;
  • les gargarismes et bains de bouche ;
  • les inhalations (absorption par les voies respiratoires).

Exemple de procédure d'absorption par voie orale

  • Déposer 1 à 3 gouttes d'huiles essentielles dans du miel (excipient)
  • On peut renouveler l'opération si l'on a une prescription pour 3 prises par jour, mais il faut veiller à ne pas dépasser 5 à 6 gouttes par jour sauf avis médical ou prescription d'un aromathérapeute.
  • Quoi qu'il en soit, on dépasse rarement 10 gouttes par jour.

Important : il est conseillé de bien connaître les contre-indications, notamment chez l'enfant, la femme enceinte, les personnes fragiles.

Les gargarismes et bains de bouche

Les gargarismes et bains de bouche sont utiles pour lutter contre les affections de la gorge et les problèmes de muqueuses – maux de gorge, aphtes, douleurs dentaires, etc.

Il convient de bien se renseigner sur le choix des huiles essentielles et de savoir lesquelles ne représentent pas un danger pour les muqueuses.

  • Verser par exemple 1 à 2 gouttes d'huile essentielle dans un verre d'eau pour se rincer la bouche
  • Puis recracher.

Les voies respiratoires

Les voies respiratoires peuvent bénéficier des huiles essentielles, par inhalation (pour les affections ORL ou broncho-pulmonaires) ou par aérosolthérapie (assainissement et désinfection de la maison)

Pour l'inhalation :

  • Verser 5 à 10 gouttes d'huile essentielle ou un mélange de plusieurs huiles essentielles selon votre prescription, dans un récipient
  • Ajouter l'équivalent d'une cuillère à soupe d'alcool à 90° et verser la valeur d'1/4 de litre d'eau bouillante. Procédez ensuite comme pour n'importe quelle inhalation, sans excéder 10 minutes.

Administration des huiles essentielles en usage externe

Entrent, dans cette catégorie :

  • les massages,
  • les bains,
  • le sauna facial
  • l'application de compresses,
  • l'application de masques (par exemple, pour l'usage cosmétique).

Voie cutanée et massages

La voie cutanée autorise l'usage de certaines essences à l'état pur (sans y ajouter un excipient). C'est le cas de la carotte, de la lavande, du tea tree (arbre à thé) et du ravensare.

Toutefois, dans la plupart des cas, mieux vaut ajouter une huile végétale, à raison de 10 à 20 gouttes d'huile essentielle pour une cuillère à soupe d'huile.

Dans le cas de massages, on utilisera systématiquement une huile végétale dans laquelle on pourra ajouter un mélange d'huiles essentielles, selon l'effet recherché – relaxant, dynamisant, apaisant...

Pour le bain

On peut aller jusqu'à 25 ou 30 gouttes d'huile essentielle ajoutées à un bain moussant au pH neutre lorsque l'on souhaite utiliser les bienfaits des huiles essentielles pendant un bain. Il est indispensable d'utiliser un dispersant, puisque l'huile n'est pas soluble dans l'eau. Le lait entier, qui est gras, convient parfaitement à raison d'un demi-verre pour 15 gouttes.

Selon le cas recherché (relaxation, apport cosmétique), on sélectionnera des huiles essentielles appropriées. Par exemple, la lavande ou l'orange sont prescrites pour la détente et l'aide à l'endormissement.

Usage cosmétique

Pour l'usage cosmétique des compresses ou des masques, veillez aussi à utiliser un excipient adapté. Un savon liquide ou même le miel peuvent être utilisés.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique aromathérapie

Tout le guide pratique