/ / /

Autour des huiles essentielles

/

Procédés d'extraction

Procédés d'extraction

Sommaire HAUT

Aromathérapie : les procédés d'extraction

Écrit par les experts Ooreka

La fabrication des huiles essentielles est une opération minutieuse qui doit rester le domaine des spécialistes et l'on choisira le type de fabrication selon l'usage destiné à chaque huile essentielle.

Ces essences sont fabriquées selon différents procédés :

  • l'extraction par les corps gras,
  • l'extraction aux solvants volatils,
  • l'extraction à froid
  • la distillation à la vapeur.

Aromathérapie : extraction par les corps gras

Ce type de fabrication étant délicate et surtout onéreuse, elle est généralement réservée à l'usage cosmétique : parfums. Elle sera donc appropriée, dans ce cadre, à des essences telles que la rose ou le jasmin.

L'extraction aux solvants volatils

C'est un procédé qui consiste à recueillir tout ce qui se dissout dans la plante, lorsqu'elle est en contact avec un solvant particulier.

Une fois que l'on enlève le solvant, on récoltera l'huile essentielle ainsi que les résines, cires et autres substances éventuelles provenant de cette extraction. On utilise l'extraction aux solvants volatils en cosmétique, surtout pour la création des parfums.

Aromathérapie et extraction à froid

L'extraction à froid est le procédé que l'on utilise principalement pour les essences d'agrumes – citron, orange, pamplemousse, par exemple – et qui consiste à râper le zeste qui est ensuite soumis à la pression. L'essence est recueillie à partir du liquide obtenu lors de ce procédé.

Bon à savoir : les agrumes donnent plusieurs essences, selon la partie de la plante qui est concernée.

Prenons le cas typique de l'orange :

  • l'essence extraite du zeste est appelée essence d'orange,
  • l'essence extraite des feuilles est appelée essence d'oranger petit grain,
  • l'essence extraite des fleurs est appelée essence d'oranger néroli

La distillation à la vapeur

Les plantes sont minutieusement choisies lorsqu'elles dégagent leur meilleur arôme.  Elles sont placées dans un alambic avec de l'eau que l'on chauffe en vue du processus de distillation.

On recueille dans un récipient appelé vase florentin, l'eau de distillation et l'essence, laquelle insoluble et légère, remonte en surface, ce qui permet de la récupérer, une fois décantée.

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique aromathérapie

Tout le guide pratique